La Légende de l'Enfer du Nord

1 octobre 2021

Paris-Roubaix est l'une des plus grandes et des plus anciennes courses du cyclisme professionnel, établie dès 1896. En tant que l'un des cinq monuments prestigieux du sport, c'est là-haut comme la course la plus recherchée et désirée par le peloton professionnel.

Bien connu pour sa brutalité pure et son terrain pavé d'un défi insondable, appelé par beaucoup « la reine des classiques », ou plus communément, « l'enfer du nord ». À juste titre, de nombreux coureurs décrivent la compétition à Paris-Roubaix comme «une journée d'enfer sur des routes infernales difficiles», traversant souvent la ligne complètement épuisée, recouverte du sable et de la crasse de l'ancienne région minière du nord de la France.

Photographie par Bastien Gason

LE NOM

Étonnamment, « L'Enfer du Nord » n'est pas né du terrain infernal, mais à la suite des effets de la Première Guerre mondiale. Lorsqu'un groupe d'organisateurs de courses et de journalistes ont finalement pu inspecter la route à la fin de la guerre pour voir quels dommages avaient été causés sur le parcours précédent, leur réaction en découvrant la partie nord du parcours a été tout simplement « d'enfer ». Cela a été rapporté dans les médias le lendemain, et le nom est resté depuis.

La course a été à nouveau annulée pendant la Seconde Guerre mondiale et, après la guerre, une meilleure récupération a été accordée à la région, notamment des routes plus lisses. Mais là-dessus, le débat s'est enclenché – Était-il utile d'organiser un Paris-Roubaix avec des routes lisses ? Ainsi, les organisateurs se sont mis à travailler pour définir et inclure ce qui restait des pistes de charrettes et des routes pavées pour garantir que la course conserve son statut légendaire.

Leurs efforts en valaient la peine, car la légende est toujours d'actualité. C'est une course où seuls les vrais guerriers franchissent la ligne en premier, après une bataille pleine d'histoires, de difficultés et d'une détermination farouche. Des accidents se produisent, des jambes sont brûlées, des âmes sont écrasées pour la plupart, des rêves sont faits pour certains et des héros sont couronnés.

UN RETOUR SPÉCIAL

Depuis la Seconde Guerre mondiale, Paris-Roubaix se déroule religieusement chaque saison, jusqu'à l'annulation de l'année dernière en raison de la pandémie et un nouveau report en avril.

Après la plus longue attente que nous ayons jamais eue à endurer pour l'Enfer du Nord de notre vivant, il est indéniable que l'édition de ce week-end sera incroyablement monumentale. Non seulement les fans de cyclisme du monde entier auront droit à un retour spécial de la course masculine, mais également à la course inaugurale féminine, où les meilleures cyclistes féminines du monde entreront dans l'histoire en s'alignant pour la toute première fois sur les routes emblématiques de Paris-Roubaix.

Photo de Kramon

LES ÉQUIPES FACTOR À PARIS-ROUBAIX


FACTOR est immensément fier de revenir dans l'Enfer du Nord avec plusieurs équipes en compétition pour le célèbre pavé de Roubaix.

Israel Start-Up Nation s'alignera avec une tenue très ambitieuse, en soutien au spécialiste des classiques Sep Vanmarcke. Vanmarcke a connu un grand succès lors des éditions précédentes, se classant cinq fois dans le top 6 tout au long de sa carrière, dont un 2nd lieu en 2013 et 4en 2019, la dernière fois que la course a eu lieu. Il sera épaulé par une équipe bien équilibrée d'hommes forts et de puncheurs, plus que capables de le guider vers un grand résultat. La majorité de l'équipe roulera sur le OSTRO VAM, parfaitement adapté aux terrains accidentés et très exigeants des routes du nord de la France.

« En plus d'avoir un bon alignement pour cette course, nos vélos FACTOR sont également prêts. Nous avons fait quelques tours de reconnaissance la semaine dernière sur le parcours et j'ai testé une partie de notre matériel. Je sais quels pneus Maxxis je veux utiliser et quelle pression est confortable sur les pavés. – Sep Vanmarcke. 

L'itinéraire 2021 suit un parcours similaire à celui de l'année précédente : 258 km avec 30 secteurs pavés audacieux en vedette, s'opposant cruellement les uns après les autres - certains en succession rapide. Sont inclus dans le mélange les tristement célèbres secteurs 5 étoiles de la Trouée d'Arenberg et du Carrefour de l'Abre, ce dernier situé à seulement 5 km de l'arrivée à Roubaix, à quelques mètres seulement de la frontière franco-belge. L'arrivée de Paris-Roubaix au vélodrome de Roubaix offre quelque chose de vraiment magique et unique à toute autre course du calendrier. Le frisson et la beauté combinés de voir les coureurs de tête ou le leader solo entrer dans le vélodrome pour se battre pour les honneurs sur la piste est quelque chose de remarquable.

S'ALIGNER:

Guillaume Boivin ??
Hugo Hofstetter ??
Jenthe Biermans ??
Mads Würtz Schmidt ??
Rudy Barbier ??
Sep Vanmarcke ??
Tom Van Asbroeck ??

Photo de Louis Lambin

Photo de Kramon

Photo de Bettini

Parkhotel Valkenburg sera au départ la veille, le 2 octobre, pleine de motivation et de détermination en participant au premier Paris-Roubaix féminin, qui comprend 17 secteurs pavés sur 116 km. La jeune et talentueuse équipe de développement a connu une saison très prometteuse à ce jour, faisant bel et bien sa marque sur le circuit professionnel. Paris-Roubaix offrira une toute nouvelle fenêtre d'opportunités pour arborer leurs couleurs, faire partie de ce qui est considéré comme une étape cruciale pour le cyclisme féminin et compléter ce qui a déjà été une saison impressionnante. L'équipe courra sur le O2 VAM

Les coureurs du Parkhotel, Mischa Bredewold et Femke Markus ont tous deux été sélectionnés pour courir ce week-end. Ayant récemment subi une reconnaissance approfondie du parcours, ils sont prêts et prêts à frapper le pavé.

Mischa Bredewold :

« C'est une super opportunité de pouvoir prendre le départ du tout premier Paris-Roubaix féminin, un peu bizarre même. Je pense que ça va être une expérience folle que nous ne pouvons qu'apprécier ! Je suis très content que nous ayons fait une reconnaissance, car les pavés il y a autre chose. Maintenant, nous avons un peu la sensation de Roubaix dans nos jambes et nous savons à quoi nous attendre le jour de la course.

Le nombre de secteurs pavés et leur longueur va être la partie la plus difficile. Mons-en-Pévèle est super difficile et le Carrefour de l'Arbre est, comme on le craignait, la partie la plus difficile du parcours ! Tout le monde nous a prévenus que Roubaix ne ressemble en rien à ce que vous avez connu auparavant, mais il est difficile de vraiment comprendre ce qu'ils entendent par là. Maintenant, nous savons… Les pavés du Tour des Flandres ne sont rien comparés à ceux-ci ! Les routes sont plus petites et il n'y a surtout qu'une partie de la route sur laquelle vous pouvez vraiment rouler. Côté technique, rouler au milieu de la route sera généralement le meilleur moyen de franchir les pavés. Mais, plus important encore, il s'agira d'éliminer les peurs et d'y aller !

Je veux me concentrer sur le fait de vraiment profiter de l'opportunité de participer à cette course et que ce soit une expérience incroyable ! Mais nous serons sur la ligne de départ avec une équipe solide, avec des coureurs qui aiment tous ce genre de travail. Donc, nous allons certainement faire de bons résultats ensemble. Personnellement, j'ai pour objectif de rester dans le groupe de tête le plus longtemps possible et de travailler avec mes coéquipiers pour obtenir le meilleur résultat possible au sprint, quelle que soit la position pour laquelle nous nous battons à ce stade.

Nous roulerons sur l'O2 VAM, avec Black Inc roues qui sont un excellent combo pour se battre sur les pavés. Pendant la reconnaissance, les sensations étaient bonnes et nous n'avons eu aucun problème mécanique, donc les motos sont quelque chose dont nous n'avons certainement pas à nous soucier pour samedi.

Femke Markus :

« Notre reconnaissance Paris-Roubaix s'est très bien passée. J'étais très curieux au sujet du cours et je suis tellement heureux que nous ayons pris le temps de l'explorer. Nous savons maintenant à quoi ressembleront les pavés et les points du parcours auxquels nous devons porter une attention particulière.

J'aime vraiment la route - toutes les sections pavées et les plaines ouvertes. Mais force est de constater que la course va être difficile… On ne peut faire un bon résultat à Paris-Roubaix que si l'on est vraiment fort et que l'on a de la chance de son côté. Mon secteur pavé préféré doit être le Mons en Pévéle, mais c'est aussi l'une des sections les plus difficiles du parcours où des mouvements décisifs pour la course seront probablement effectués.  

Je pense que la meilleure technique pour rider le pavé est d'aller vite ! Si vous conduisez plus fort, les pavés vous feront moins mal. Je pense aussi qu'il est important de ne pas trop serrer le guidon, mais évidemment assez pour garder le contrôle.

J'adorerais rouler vers un bon résultat, car c'est l'une de mes courses de rêve. Les pavés et un parcours difficile me conviennent toujours. Je vais faire de mon mieux pour courir le plus longtemps possible dans le premier groupe. En équipe, nous travaillerons ensemble et nous nous entraiderons autant que possible. Ensemble, nous sommes plus forts que seuls.

S'ALIGNER:

Amber van der Hulst ??
Femke Markus ??
Kirstie van Haaften ??
Léonie Bos ??
Lieke Nooijen ??
Mischa Bredewold ??

Dernières nouvelles, articles et médias

For the Love of Cycling Factor Strava Club December Challenge

For the Love of Cycling Factor Strava Club December Challenge

This December Factor CEO, Rob Gitelis, Sales Director - also 4x Taiwan KOM champion, John Ebsen, and former professional cyclist, Phil Gaimon, will be each setting out to ride a cumulative distance of 3,100km within the month. That’s 100km for every day of the month...

Our Top Indoor Cycling Hacks

Our Top Indoor Cycling Hacks

The winter blues have started to make an appearance in the Northern Hemisphere as temperatures continue to plummet and the weather takes a turn for the worst. For a lot of us, this means training outdoors begins to become limited, unbearable or simply not possible in...

Angelo Calilap: Discovering Gravel Racing on the LS

Angelo Calilap: Discovering Gravel Racing on the LS

Factor Ambassador, Angelo Calilap, stepped outside of his comfort zone and took a dive into the unknown over the summer, swapping out his skinny tyres for the slightly thicker gravel grinding kind. From Brooklyn, NYC, naturally Calilap favours the road, commonly...

Sélectionnez votre devise
USD Dollar des États-Unis (US)
EUR euro